Historique

En 1986, la cantatrice Nicole Buloze crée sous l’impulsion et l’insistance de sa fille Sophie, une école d’opéra pour professionels à Genève. L’Espace Scénique Opéra, l’Esope et l’Esopéra deviennent très vite une plateforme idéale pour développer le talent de jeunes chanteurs lyriques, dont certains sont aujourd’hui professionnels.

Nicole Buloze, aujourd’hui disparue, mena une carrière internationale aux côtés des maîtres de l’art lyrique ; Gabriel Bacquier, José Van Dam, Editha Gruberova, Neil Schicoff, Elisabeth Connell, Dame Janet Baker, Tatiana Troyanos, Jose Carreras, Charles Mackeras etc.

Egalement danseuse étoile, chorégraphe et maître de ballet, elle consacra tous les instants de sa vie, à cette quête de la perfection du geste scénique et du geste vocal. Au zénith de sa carrière son voeux le plus ardent fût, alors, de transmettre. Ainsi ouvre-t-elle cette école d’opéra, dont le but est d’offrir aux jeunes chanteurs une formation complète : cours de danse, de théâtre, d’escrime ancienne, d’improvisation, de mimes et masques, de maquillages scéniques, d’interprétation musicale et scénique.

La formation pour chanteurs lyriques est, alors, très largement inspiré par la méthode de barre-à-terre qu’elle avait, elle-même, reçue de Boris Kniaseff. Sur cette base, Nicole Buloze et sa fille Sophie créent une méthode de pose de voix et de développement de la voix.

Dans le but de diffuser plus largement cet enseignement, Nicole forme des artistes professionnels:

  • Sophie Ellen Frank, sa fille aînée, pour la barre à terre pour chanteurs et comédiens, la pose de voix et le chant
  • Jeanne Levy, sa deuxième fille, pour la barre à terre pour danseurs

En 1987, Sophie Ellen Frank décide d’adapter cette école aux petits ; l’école d’opéra pour enfants ouvre ses portes aux premiers candidats. Dès 4 ans, les enfants de l’école d’opéra vont découvrir l’univers de la scène, et participer à des ateliers précurseurs de ce que seront les ateliers de Piccolo Opera.

Le 25 novembre 1991, Nicole Buloze s’éteint.

Mais déjà, des talents sont nés… ainsi son petit fils et fils de Sophie, Benjamin Bernheim est-il aujourd’hui, un des ténor lyrique les plus prometteur de sa génération…

En parallèle à sa carrière lyrique, Sophie Ellen Frank enseigne à son fils et à d’autres jeunes aujourd’hui devenus chanteurs d’opéra et professeurs de chant.

Nicole Buloze fondatrice de l'Espace Opéra